Lettre de contact – automne 2014

P1070784

 

 

 

Chers (es) amis(es),

 

Nous voici à la fin du mois d’octobre et ma dernière lettre date de presque six mois, bien des choses se sont passées depuis.

Mais laissez-moi revenir sur notre camp famille à la Chaise Dieu cet été : la majorité des personnes qui ont vécu cet évènement (les grands, comme les petits) reconnaissent qu’il fut un grand millésime. Notre inquiétude, avant le camp, était le nombre d’inscrits (640). Comment maintenir une convivialité, favoriser les relations, etc… avec autant de personnes si diverses ? Les équipes qui se sont occupées des infrastructures, de la maintenance, des programmes pour enfants, des animations sportives et ludiques, se sont surpassées, un vrai travail de pro ! A tel point que nous avions l’impression que tout baignait dans l’huile ! Nous n’avons senti aucune lourdeur tout au long de cette semaine et l’esprit qui y régnait était «presque divin» ! Evidemment vu le thème : « manifester le royaume de Dieu sur terre ». Les superviseurs des équipes (Thomas, Fabrice et Etienne) m’ont confié que l’on pourrait, l’année prochaine, aller jusqu’à 800 personnes sans problème supplémentaire, donc à vos réservations !

 

20140803-Destinee-slr 059

 

L’impact que laisse ce rendez-vous d’été dans notre famille d’églises est visible et très encourageant et malgré l’ampleur de l’organisation, nous sommes motivés pour renouveler l’expérience.

 

 

 

 

 

Dieu continue à œuvrer parmi les jeunes de Génération Impact et nous sommes vraiment reconnaissants pour le temps vécu ensemble pendant le camp Destinée. Nous nous réjouissons de voir ces jeunes grandir en maturité et prendre leur place dans l’église locale. L’équipe de Génération Impact a l’impression de commencer une nouvelle saison : prions pour tous les nouveaux projets et pour ce que Dieu a prévu pour les mois et les années à venir.

 

394968_10200253985649773_111059870_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe apostolique Francophone s’est rencontrée ce mois d’octobre à Wattrelos pour une semaine. En écoutant les différents rapports d’activités, nous constatons que les opportunités qui sont données aux uns et aux autres de servir les églises dans la Francophonie, sont de plus en plus fréquentes : Canada, Belgique, Suisse, France, Afrique de l’ouest et d’autres (discrétion oblige). Mais la plus grande partie de nos efforts se concentre dans les trois pays francophones d’Europe, ce qui représente une trentaine d’églises, dont dix sont de nouvelles implantations. Si nous désirons continuer de construire avec les églises de notre réseau, nous devons faciliter les relations, en rendant les échanges et les rencontres plus accessibles entres elles, afin que chacune d’elles puisse avancer et répondre à son appel respectif.

Arles 2013 1
Pour cela, nous proposons quatre zones géographiques distinctes, afin de rendre les distances raisonnables en voiture (de 1h à 2h30 maximum) :
(1) Région parisienne, le Nord de la France, la Belgique (Wallonie avec Bruxelles).
(2) Le Centre de la France, la Suisse romande, l’Alsace.
(3) Le grand Sud (est et ouest).
(4) La côte Atlantique.
Chaque zone serait sous la responsabilité d’un référant (coordinateur), qui assurerait le lien avec chacune de ces églises et pourrait, après consultation, décider des différentes actions et rencontres à entreprendre pour voir une avancée du Royaume de Dieu dans chacune de ces régions.

Je suis conscient que cette perspective peut facilement nous cloisonner et empêcher la circulation naturelle et relationnelle que nous avons développée depuis 15 ans, entre nous. Nous devrons veiller à cela et faire en sorte que ces régions soient juste un moyen de rendre notre travail plus efficace. Que chaque responsable et église puisse avoir un contact régulier pour l’encouragement et toutes sortes d’échanges nécessaires à la vie de Dieu.

 

Par ailleurs, l’équipe du Programme Josué travaille actuellement pour présenter une nouvelle saison de formation pour les leaders. Notre réflexion nous pousse à nous poser la question d’un pôle formation qui pourrait proposer aux églises de la famille Destinée des outils pour les aider à former des disciples. Nous vous tiendrons informés de la suite de cette réflexion. Voici dans les grandes lignes, la direction que prend notre réseau d’églises pour ces prochaines années et je profite de l’occasion pour vous rappeler notre Vision 2021 que vous trouverez en annexe. Comme « Destinée » c’est vous, nous sommes ouverts à toutes sortes de suggestions de votre part. Je vous encourage à donner vos idées et votre avis.
Je dois dans cette lettre aussi vous rendre attentif au fait que si « Destinée francophonie » se développe aussi bien, c’est que des personnes travaillent et se donnent généreusement, ne regardant ni à leur temps, ni à leur argent. D’autre part, les frais que nécessite l’organisation au sein même de « Destinée » augmentent en proportion de son développement.
Si vous voulez bien prier et voir avec votre église comment vous pourriez participer financièrement, même modestement, à la bonne marche administrative de notre famille et honorer ceux qui travaillent dans l’ombre.

 
IMG_0338_640x480

 

Notre prochain rendez-vous sera la conférence pour les responsables de « Destinée Francophonie », elle aura lieu à l’institut « Emmaüs », encore une fois en Suisse. Attention, nous avons changé la date, cette conférence aura lieu du jeudi 14 Mai au samedi 16 mai 2015.

 

 

 

 

 

 

 

Je tiens à vous remercier pour votre engagement et pour votre amitié et j’en profite, un peu en avance c’est vrai, pour vous souhaiter à chacun et au nom de l’équipe apostolique, une fin d’année bénie et nos meilleures pensées en Jésus.

Pour l’équipe apostolique Francophone
Jean Pillonel